• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Bref Historique



.......La maladie des légionnaires a été décrite pour la première fois en 1977 par D.W FRASER et coll. à la suite de l'épisode du congrès de l'american Legion à Philadelphie en juillet 1976 .


Parmi les 4400 participants de ce congrès, 182 présentèrent une pneumopathie aiguë sévère et on dénombra 29 décès (16%).

........Une enquête épidémiologique intense fit penser à une contamination par voie aérienne à partir du système de climatisation. En effet, il fut établi une corrélation entre la fréquentation du hall ou les abords de celui-ci (hôtel Bellevue-Stratford) et le développement de la maladie.

L'agent responsable de la maladie des légionnaires, un bacille à Gram négatif fut isolé en 1977.   

........Des enquêtes sérologiques rétrospectives pratiquées ultérieurement, permirent de rattacher  cette maladie à plusieurs épidémies de pneumopathies aiguës jusque là inexpliquées.
En 1965, à l'hôpital St-Elizabeth de Washignton, 81 patients furent atteints d'une pneumopathie et 14 en moururent. L'épidémie fut corrélée à des travaux de terrassement ( excavation )dans le parc de l'hôpital.
En 1968, à Pontiac, Michigan, 144 cas de maladies fébriles aiguës, sans atteinte pulmonaire, furent recensés chez des personnes ayant fréquenté le même centre de santé. Le système de climatisation fut mis en cause.
En 1973, à Bénidorm en Espagne, 8 touristes écossais qui avaient tous séjourné dans le même hôtel présentèrent une pneumonie et 3 en moururent.



........
Ces épidémies antérieures démontrèrent qu'il ne s'agissait pas d'une maladie nouvelle. La bactérie avait été isolée dès 1947 et conservée en collection sous l'appellation "rickettsia-like"
Le germe fut nommé légionella pneumophila en 1979 du fait des circonstances épidémiologique de 1976 et classé dans la familles des légionellaceae (9).

 

ACS -- Rue Loïc Caradec -- 56400 Pluneret -- Tél : 02.97.59.32.41 -- Fax : 02.97.59.32.76 -- info@controle-sanitaire.com